Vaccination

Est-ce que je peux recevoir un vaccin pendant ma grossesse?

Votre fournisseur de soins de santé vous posera probablement des questions sur votre historique d’immunisation. Si vous êtes comme la plupart des femmes, vous n’avez pas songé à la vaccination depuis la petite école. Votre fournisseur de soins de santé examinera votre carnet d’immunisation et recommandera une stratégie pour la mettre à jour. Il est désormais recommandé que toutes les femmes enceintes reçoivent, peu importe les antécédents de vaccination, le vaccin dcaT (anatoxine tétanique, dose réduite d’anatoxine diphtérique et vaccin anticoquelucheux acellulaire à contenu réduit) entre 21 et 32 semaines de grossesse. Vous devriez recevoir le vaccin dcaT chaque fois que vous êtes enceinte. Cette recommandation découle de la hausse récente des éclosions de coqueluche au Canada. La coqueluche est une infection respiratoire transmissible qui pose un risque élevé d’infection chez les très jeunes bébés. Dès que vous serez vaccinée, votre corps créera des anticorps qui fourniront une protection au nouveau-né. Le vaccin est sécuritaire pour la mère et le fœtus.

Quoique bien d’autres vaccins soient aussi sécuritaires pendant la grossesse, certains ne sont pas administrés aux femmes enceintes étant donné la possibilité théorique qu’ils posent un certain risque au fœtus. Parmi eux, l’on compte le vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole, la fièvre jaune et la varicelle. Malgré le nombre très limité d’études sur les risques pour le fœtus, les femmes ne reçoivent habituellement pas ces vaccins durant la grossesse. Dans certains cas, il peut s’avérer plus sécuritaire de recevoir l’un de ces vaccins que de risquer de contracter l’infection, par exemple durant une éclosion de l’une de ces maladies.

Qu’en est-il du vaccin contre la grippe?

Les femmes qui contractent la grippe durant la grossesse sont exposées à un risque élevé de graves complications. De plus, les symptômes de la grippe peuvent être plus graves chez les femmes enceintes que chez celles qui ne le sont pas. Par conséquent, les femmes enceintes ont encore davantage à gagner que les autres à être immunisées contre l’influenza, puisque le vaccin réduit considérablement le risque de contracter l’infection. Il est recommandé que toutes les femmes enceintes reçoivent le vaccin pendant la saison de la grippe. Si vous attrapez la grippe pendant que vous êtes enceinte, vous devriez recevoir le traitement au médicament antiviral Tamiflu.

Qu’en est-il des autres vaccins?

Certaines femmes enceintes peuvent présenter un risque élevé de contracter des maladies qui peuvent être évitées grâce à la vaccination. Ces maladies comprennent l’hépatite A, l’hépatite B ainsi que la méningite bactérienne à méningocoques ou à pneumocoques. Certains facteurs de risque comprennent les voyages dans les zones où ces infections sont courantes, les contacts avec une personne infectée et un système immunitaire affaibli. Discutez avec votre fournisseur de soins de santé pour obtenir de plus amples renseignements.