La mortinaissance

Qu’est-ce que la mortinaissance?

La mortinaissance se produit lorsque le bébé meurt après 20 semaines de gestation, mais avant l’accouchement. On appelle avortement spontané, ou fausse couche, la mort fœtale qui survient avant 20 semaines. La fréquence de la mortinaissance est d’environ une sur mille grossesses. On classe les mortinaissances dans l’une des trois catégories suivantes :

  • Mortinaissance précoce (mort fœtale entre 20 et 27 semaines de grossesse)
  • Mortinaissance intermédiaire (mort fœtale entre 28 et 36 semaines de grossesse)
  • Mortinaissance tardive (mort fœtale à 37 semaines de grossesse et plus)

Pourquoi la mortinaissance se produit-elle?

Dans bien des cas, la cause de la mortinaissance est inconnue. En général, les causes de la mortinaissance relèvent d’un problème chez le bébé, du placenta ou du cordon ombilical, ou d’un problème de santé grave chez la mère. Certains facteurs augmentent le risque de mortinaissance, notamment :

En cas de cause inconnue, des analyses peuvent être effectuées pour aider à trouver la cause d’une mortinaissance ou à éliminer certaines des possibilités.

Que se passe-t-il après une mortinaissance?

Ce qui se passe après une mortinaissance relève d’un choix individuel. Certaines familles souhaitent voir et tenir le bébé; d’autres préfèrent ne pas le faire. Certaines familles trouvent réconfortant de créer des souvenirs de leur bébé, comme des empreintes des mains ou des pieds et des photos. Il n’y a aucune bonne ou mauvaise façon de réagir à un événement si tragique. Il est tout à fait raisonnable de prendre le temps pour faire les choix qui vous conviennent à la suite d’une mortinaissance. Bien des hôpitaux ont des représentants religieux sur place pour les familles qui souhaitent observer un rituel religieux ou qui ont besoin d’un soutien religieux.

J’ai accouché d’un bébé mort-né. Où puis-je obtenir de l’aide psychologique?

Accoucher d’un bébé mort-né est un événement tragique et traumatisant. Il peut être très difficile de surmonter la douleur de cette lourde perte. Votre fournisseur de soins de santé veillera à ce que vous et votre famille receviez un soutien psychologique pour faire face au deuil. Il existe de nombreux organismes qui offrent du soutien aux femmes qui ont vécu une mortinaissance (voir ci-dessous). Il existe aussi des ressources d’aide au deuil dans la plupart des communautés où vous pouvez obtenir du soutien en personne de la part d’autres parents qui ont vécu la même chose que vous. Vous pourriez trouver un certain réconfort en trouvant un moyen de garder en vie la mémoire de votre bébé, comme en faisant un don pour soutenir la recherche ou en célébrant la mémoire de votre bébé au moyen d’un jardin commémoratif. Chaque femme, chaque famille vit cette perte différemment et aura besoin de différentes stratégies pour surmonter l’épreuve.